Récit – Un voyage en Thaïlande

paysage gyphjolik en thailande du nord

La Thaïlande avec Gyphjolik

C’est un pays que j’affectionne beaucoup. J’ai eu l’occasion d’y aller deux trois fois dans ma vie, sur des périodes assez courtes ( environ deux, trois mois à chaque fois ).

Je vais vous raconter mon voyage à Bangkok, une ville que m’a conseillé un ami Bordelais. Il y est d’abord allé 1 an pour faire une année de césure. J’ai adoré ces récits sur ce pays. Du coup, j’ai voulu vivre la même chose. Aujourd’hui, je vais vous raconter une petite anecdote sur cette ville. Tout d’abord, l’immensité de la ville fait que l’on peut se perdre facilement. Franchement; la signalisation reste à désirer encore dans ce pays. Pourtant, j’ai essayé de vraiment faire attention avec une carte mais je dois vous avouer que c’est compliqué de se repérer.

Moyen de locomotion

Je vous conseille de prendre un scooter. C’est un moyen assez simple de se déplacer librement dans la ville. Pendant l’achat j’ai demandé au vendeur si il me fallait un permis de conduire. Il m’a répondu que j’en avais pas besoin, et de toute façon, qui va vérifier ? Il m’a bien fait rire. Du coup, le scooter c’est une priorité pour vos sorties. Et franchement, c’est un vrai plaisir de slalomer entre les voitures. Par contre c’est assez dangereux. Les priorités ne sont pas respectées.

scooter gyphjolik balade

Restaurants et les pièges

Bon déjà, attention aux pièges et attrape touriste. Si vous voyez une carte écrite en anglais, c’est surement que c’est un attrape touriste. C’est à dire qu’ils vont majorer les prix pour que vous payez le prix fort. Et j’ai déjà eu l’expériences quelques fois. Au final Bangkok est une ville assez touristique mais assez compliqué à aborder. Gyphjolik est fier de vous avoir présenté ce pays dépaysant. Ensuite, dans un article futur, je vous parlerai d’une nouvelle ville Thaïlandaise. Une très bonne sortie en tout cas !

restaurant en thailande avec jean-marc

Publicités